30/2024 ASOCIACIÓN ESPAÑOLA DE GEOTERMIA

ESG et ERP

En réponse aux Phénomènes Naturels Externes ou non, imprévus, prenons comme exemple une coupure de courant prolongée due à une circonstance extérieure (orage électrique, ouragan, arrêt de centrale…), l’ERP (Enterprise Resource Planning ou programme informatique en charge de la planification des ressources d’entreprise) de l’entreprise sera désactivé et avec lui, tous ses services. Par conséquent la gestion et la production de l’entreprise seront paralysées.

Les indicateurs ESG de l’entreprise doivent permettre d’identifier suffisamment tôt de telles situations critiques.

Tous les systèmes informatiques de l’entreprise, en tant que systèmes critiques, doivent être identifiés et analysés par l’ESG local.

Le département ESG fixe et quantifie la valeur du risque financier de l’ERP au moyen d’un marqueur exo-financier (à mon avis trop élevé pour l’ERP de l’entreprise).

Actuellement, l’importance de l’ERP qui cohabite au sein du système informatique est primordiale pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Un marqueur exo-financier trouvé par les méthodes ESG identifie clairement et met en évidence l’importance de cet ERP.

En résumé : a mon avis, je constate de plus en plus que l’entreprise est trop dépendante de l’ERP (score ESG trop élevé). Des mesures complémentaires à l’ERP sont indispensables pour garantir son fonctionnement malgré les conséquences néfastes dues à un phénomène naturel extérieur ou non.

Lire la version originale en espagnol de cet article (ES).

Comme toujours, je suis à votre entière disposition pour toute question ou suggestion concernant la géothermie et/ou l’énergie en général.

Un gros câlin à tout le monde, José Martínez

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.